Comprendre le marché de l’électricité en France

22 août 2020

Depuis sa création, le marché de l’électricité français a beaucoup évolué. Jusque dans les années 90, EDF détenait le monopole du marché de l’électricité français (hors quelques rares ELD). C’est à partir de cette époque que l’Europe souhaite libéraliser le marché de l’énergie, afin de l’ouvrir à la concurrence. Une bonne nouvelle pour le consommateur final, puisque l’objectif de cette ouverture de marché consistait à améliorer la compétitivité des prix de l’électricité.

EDF est alors contraint de diviser et redistribuer ses activités : la gestion du réseau de distribution d’électricité est alors attribuée à ERDF, la gestion du réseau de transport à RTE et le production et la fourniture d’électricité à plusieurs acteurs distincts.

Qui sont les acteurs du marché de l’électricité français ?

  • Les producteurs d’électricité 

Parce qu’il existe plusieurs modes de production d’électricité, les acteurs sont multiples.

Si le nucléaire et l’hydraulique représentent la majeure partie de la production énergétique française (respectivement 75 % et 15%), il existe également d’autres modes de production autour des énergies fossiles (charbon, gaz, fioul) ou des énergies renouvelables (énergie éolien, énergie solaire, géothermie, énergie biomasse, utilisation des marées), faisant intervenir d’autres types de producteurs.

Si EDF reste le producteur majoritaire, Engie est le second producteur d’électricité en France avec 4 modes de production : gaz, hydraulique, solaire et éolien. D’autres producteurs indépendants gèrent également un ou plusieurs modes de production d’électricité.

  • Les gestionnaires des réseaux électriques 

Les gestionnaires des réseaux d’électricité sont chargés d’entretenir le réseau d’électricité français. Le rôle des gestionnaires se compose du transport de l’électricité (réseau de transport) et de sa distribution (réseau de distribution).

  • Le Réseau de Transport d’Électricité (RTE, une filiale d’EDF) est chargé du transport de l’énergie via les lignes à haute tension
  • L’Électricité Réseau Distribution de France (ERDF, également une filiale d’EDF) est chargé de l’acheminement l’énergie via les lignes moyenne et basse tension.
  • Les fournisseurs d’électricité 

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie, les fournisseurs d’électricité sont nombreux sur le marché français. S’il y a les grands noms qu’on ne cite plus comme les fournisseurs d’électricité historiques, il existe également aujourd’hui des fournisseurs alternatifs, certains sont même spécialisés dans l’électricité verte ou d’autres exclusivement dédiés au marché professionnel et BtoB comme Gaz Européen

Les fournisseurs commercialisent l’électricité au client final. Qu’il s’agisse de particuliers ou de professionnels (petite, moyenne ou grande entreprise, du secteur public ou privé).

  • Les Entreprises Locales de Distribution (ELD) 

Comme leur nom l’indique, les ELD sont des opérateurs locaux, non nationalisés lors de la création d’EDF. Elle occupe encore aujourd’hui une minorité du territoire français où elles assurent la distribution d’électricité. Au moment de la libéralisation du marché, certaines d’entre elles ont créé des fournisseurs d’électricité.

Ouverture à la concurrence : le nouveau visage du marché de l’électricité  

Si cette ouverture à la concurrence s’est faite progressivement, c’est en tout cas en la faveur des consommateurs qui ont eu dès lors le choix parmi les offres de marché ou le tarif réglementé de vente historiquement commercialisé par EDF.

En 2004, l’ouverture du marché de l’électricité s’est effectuée à la faveur des professionnels et collectivités locales. Les particuliers ont dû attendre 2007 pour bénéficier des offres concurrentes à celle d’EDF.

Notre blog

Demain dès aujourd’hui